J’ai passé de nombreuses nuits au cours de ces dernières années à me former à prendre des photos de nuit. Maintenant que j’ai acquis une certaine expérience sur le sujet, je vais essayer de vous dévoiler quelques-unes de mes astuces. Cela n’est pas aussi difficile que cela n’y parait, et à la fin de la lecture de cet article, vous aurez quelques bases pour obtenir la photo de nuit que vous souhaitez.

Utiliser un trépied ou poser l’appareil photo sur un support fixe

Votre appareil photo aura besoin de quelques secondes pour capturer votre photo quand vous ferez du nocturne. En effet, la quantité de lumière étant très faible la nuit, il faut un temps d’exposition plus long à votre capteur pour capter la lumière. Cela signifie que la vitesse d’obturation est de quelques secondes. De ce fait, si vous tenez votre appareil photo à la main, la photo à 95% d’être flou. Vous avez donc besoin d’un bon trépied ou tout au moins de placer votre appareil photo sur un support ou tout autre chose pour qu’il puisse rester parfaitement immobile pendant les secondes nécessaires à la prise d’image. C’est un point essentiel pour le prise de photo la nuit.

Régler l’ouverture de votre appareil photo

Avant toute chose, le mieux est de mettre votre appareil photo en mode manuel.

Le niveau de votre ouverture (diaphragme) dépend de votre objectif. Certains objectifs peuvent s’ouvrir beaucoup plus que d’autres. Plus votre focal est réglée basse, plus votre ouverture est grande.  Votre objectif peut descendre par exemple à f/4, ou f/2.8.

Si vous prenez un paysage nocturne en photo, il peut être intéressant de fermer un peu l’ouverture de votre objectif comme par exemple à f/11 ou f/16. Attention cependant à bien adapter la vitesse d’obturation de votre appareil photo. Au fur et à mesure que vous prendrez des photos de nuits, plus vous allez progresser et plus vous allez avoir les bon reflex pour effectuer vos réglages.

Régler votre vitesse d’obturation

Voici un point essentiel de la photographie de nuit. En effet la vitesse d’obturation est le temps de prise de la photo. Pour démarrer vous pouvez mettre la vitesse d’obturation sur 10 secondes. Il est rare d’avoir dès la première prise de photo le bon réglage. Si vous vous apercevez que votre photo est trop lumineuse, alors vous pouvez baisser la vitesse d’obturation. Au contraire si celle-ci est  trop sombre vous pouvez augmenter ce dernier. Mais ne vous inquiétez pas cela viendra avec le temps.

Régler correctement l’ISO

Lorsque vous augmentez l’ISO, l’image devient plus claire, mais en contrepartie  il y a aussi plus de bruit. C’est simplement un compromis qu’il faut faire la nuit pour obtenir une prise de vue correctement exposée. La plupart des appareils photo reflex d’aujourd’hui peuvent prendre une belle photo sans trop de bruit vers les ISO 1600.

Ajuster l’exposition après la première photo

Une fois tous les réglages précédents effectués, vous pouvez prendre votre première photo. Vous vous apercevrez qu’il faut également un temps de traitement à votre appareil photo pour traiter la photo pour enfin vous l’afficher à l’écran : cela est tout à fait normal.

Une fois la photo affichée, vous pouvez juger si la photo est trop claire ou trop sombre, c’est à dire si l’exposition est correcte. Si la photo est trop sombre, augmentez votre vitesse d’obturation ou baisser votre focal (augmentation de l’ouverture). Prenez une deuxième photo. S’il fait encore trop sombre après avoir baissé la focal et augmenter le temps d’obturation, vous devez donc augmentez votre sensibilité ISO. La photo aura alors un peu de bruit, mais ici il faut trouver le bon compromis.

 

Exemple de photo pris la nuit :

photo-nuit-rue

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *